Hedi Slimane contre-attaque

Hedi Slimane, ancien directeur artistique de Saint Laurent a réactivé son compte Twitter hier soir. Après quatre ans de silence sur le réseau social, le créateur en a profité pour clarifier la façon dont il a utilisé l'emblématique logo de la marque YSL
Rappelez-vous dès son arrivée dans la maison, le créateur a renommé la marque Saint Laurent. Dans son premier tweet Hedi Slimane écrit "Vérifications des faits / Il y a eu des déclarations inexactes dans de récents articles concernant Hedi et l'utilisation du logo historique YSL". Il doit sans doute faire référence à l'article de son ennemi la journaliste de mode Cathy Horyn qui avait titré son article : "Le Y est de retour chez YSL » lors du premier défilé d'Anthony Vaccarello il y a quelques jours. La critique de mode faisait aussi son retour dans les défilés de la maison car elle n'était plus invité du temps de Slimane. Sa pique à l’encontre de Slimane a visiblement mis le feu aux poudres. Le créateur s’est fendu d’une série de 22 tweets tous écrit à la troisième personne ! Ce qui peut laisser penser que les messages ont été rédigés par un assistant ou même par un avocat étant donné qu'il est actuellement en procès contre le groupe Kering. Tous ces tweets signalent plusieurs cas où le logo classique YSL fut utilisé. Notamment sur des façades de boutiques alors que le créateur les avait toutes redesignées, sur des campagnes publicitaires ou encore sur des accessoires : certains sacs portaient encore le célèbre logo. Il précise même que les confettis de fin de défilés de la saison 2015 étaient estampillés des trois lettres YSL. 
"Pour conclure, il est précis de dire que les initiales iconiques YSL ont été en fait célébrées et soutenues par Hedi. » indique son dernier message posté. 
L'aventure Saint Laurent - Slimane s'est terminée en avril dernier où il a été remplacé par Anthony Vaccarello. Sa première collection pour la saison printemps-été 2017 a été présenté lors de la dernière fashion week fin septembre à Paris. 

Photo : hypebeast.com



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Instagram