Azzedine Alaïa : disparition d'un grand nom de la mode


Triste nouvelle ce matin dans le monde de la mode. Le créateur franco-tunisien Azzedine Alaïa est décédé à l'âge de 77 ans selon les informations du Point. Tous les aficionados de la mode connaissent le travail de Monsieur Alaïa. Même s'il était d'une nature très discrète, le couturier ne s'est jamais plié au timing infernal des cadences de la mode. Il n'a jamais rejoint le calendrier officiel de la couture. Il disait même : "la collection sort quand elle est prête". Un créateur qui a toujours voulu rester en retrait du système. 
La belle histoire d'Azzedine Alaïa commence dans les années 1960 lorsqu'il débarque en France après la guerre d'Algérie. Dès son arrivée, il intègre la maison Dior sous la direction d'Yves Saint Laurent. En 1980, il créé sa propre maison de couture les plus belles femmes du monde deviennent ces muses comme Naomi Campbell, Linda Evangelista ou Stephanie Seymour. En 1985, Azzedine Alaïa reçoit deux oscars de la mode. Depuis le début de sa carrière il est devenu un maître incontesté de la féminité. En 2011, la maison Dior lui propose de reprendre du service succédant à John Galliano, ce qu’il refuse. Azzedine Alaïa a toujours été constant dans son travail et a gardé la même vision de la mode malgré son évolution folle. Après cette triste disparition, j'espère que la maison gardera ce fonctionnement à contre courant. R.I.P. Azzedine Alaïa. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Instagram